A quoi sert le stabilisateur d’image d’une caméra de sport ?

Il est nécessaire de miser sur un appareil conçu pour réduire le flou engendré par le fait de bouger lors d’une prise d’image ou de vidéo. Les contenus sont plus agréables à regarder si vos caméras de sport sont équipées d’un stabilisateur d’image.

gopro-5017981_1920

Fonctionnement du stabilisateur

Un stabilisateur d’image intègre des petits moteurs permettant au photographe d’avoir un cliché clair, même si le photographe bouge. En effet, de petits tremblements ou des mouvements brusques lors de la prise de photo peuvent la rendre floue. Il peut être intégré à l’objectif ou au boîtier d’une caméra de sport pour YouTube. Toutefois, le premier concept est plus performant, mais aussi plus coûteux par rapport au deuxième. Il est préférable que chaque objectif soit équipé d’un stabilisateur, ce qui augmentera considérablement son coût. Sachez que la combinaison des deux procédés ne vous permet pas d’avoir une meilleure qualité d’image.

Le stabilisateur ne fige pas les sujets en mouvement, contrairement à ce que pensent la majorité des utilisateurs. Le rôle de ce dispositif se limite à compenser le flou de bougé du photographe. Si vous ne trouvez pas la vitesse d’obturation qui correspond à votre appareil, vous vous retrouvez avec une image floue. Il est à noter que vous n’avez pas besoin d’activer votre stabilisateur si vous utilisez un trépied. Il en est de même lorsqu’il y a assez de lumière. Vous n’avez pas besoin d’activer la fonction de stabilisateur d’image en permanence, d’autant plus qu’elle est énergivore. Ce n’est qu’un élément parmi tant d’autres à considérer lorsque vous voulez faire l’acquisition d’une caméra de sport. En effet, il est recommandé de lire attentivement la fiche technique de chaque appareil avant de prendre une décision.

Précautions d’utilisation du stabilisateur

Une caméra de sport avec stabilisateur d’image permet à l’utilisateur de filmer pendant la pratique d’une activité à grande vitesse. La photographie se fait en mode rafale, ce qui permet d’obtenir une meilleure qualité d’image. Toutefois, avant de vous lancer, pensez à calculer la vitesse minimale de sécurité de votre appareil. Pour ce faire, vous devez procéder à un petit calcul :

  • votre focale est à diviser par 3 si vous utilisez un appareil plein capteur ;
  • divisez votre focale par 2 si vous avez un capteur APS-C ;
  • votre vitesse doit être égale à votre focale pour un appareil doté d’un capteur 4/3 et d’un stabilisateur.

Si vous négligez ce détail, vous pouvez vous retrouver avec une vidéo floue. Vous pouvez choisir entre 2 réglages quand vous activez votre stabilisateur. Le mode « Normal » est le plus utilisé lorsqu’il s’agit de prendre des photos. Le mode « Active » ou « Sport » est celui qu’il vous faut si vous êtes en mouvement perpétuel. La stabilisation est continue et vous permet d’avoir à la fois des images et des vidéos nettes. Les caméras sportives sont miniaturisées pour que vous puissiez les transporter facilement. Vous pouvez les porter sur vous quand vous êtes dans une voiture, à vélo ou sur un bateau.

 

Sources :

https://avecunphotographe.fr/stabilisateur-en-photo/

https://www.rueducommerce.fr/conseil/high-tech/image-son/comment-choisir-sa-camera-sportive