Les vêtements minceur : fonctionnement et efficacité

Les rondeurs et une robe moulante ne font pas bon ménage. C’est une chose que toutes les femmes et même les hommes savent. Encore heureux que les vêtements minceur aient fait leur apparition ! Ces accessoires très en vogue en ce moment aident à faire disparaître les bourrelets, affinent la taille et redonnent confiance à celles qui les portent.

Vêtements minceur : pourquoi sont-ils tant appréciés ?

Body, legging, soutien-gorge, culottes, collant, shorty, corsaire, etc. Les vêtements minceur ont depuis quelques années inondées le marché des produits destinés à faire perdre du poids. Avec des fonctions variées (raffermissants, drainants, gainants, hydratants, relaxants, etc.), ces derniers sont en effet réputés pour leur action sur les rondeurs. Ils ciblent les peaux d’orange, sculptent la taille, adoucissent la peau, affermissent les cuisses et les fessiers. Très discrète, la gamme des cosméto textiles amincissants se porte en continu sous et parfois sur les tenues habituelles.

Efficacité des vêtements minceur : qu’en est-il réellement ?

La majorité des vêtements minceur sont fabriqués à base d’élasthanne et polyamide imprégnés à leur tour de microcapsules amincissantes à la caféine. Cette dernière étant reconnue pour ses propriétés drainantes et brûleuses de graisses. Il n’est cependant pas rare de tomber sur des modèles imbibés de substances aux mêmes actifs. C’est le cas entre autres de la pagode japonaise, de l’algue rouge, du beurre de mangue, de parabène à base de copaïba et bien encore.

S’il y a une chose sur laquelle les spécialistes de la question sont d’accord, c’est bien le fait qu’utilisé seul les vêtements minceur ne sont pas efficaces. En effet, pour obtenir un résultat satisfaisant, il est conseillé d’avoir une alimentation équilibrée en plus des tenues amincissantes. A cela, il faudra ajouter la pratique régulière d’une activité sportive. Cette dernière optimisant l’action des microcapsules sur la peau qui en massant favorise la sudation.

Source de l’article : blog dédié au corsaire

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*